Saltar apartados

lignes directrices

bandera españa bandera valencia bandera inglaterra bandera francia bandera alemania

 

logo monti



LIGNES DIRECTRICES

MonTI
Revue universitaire de Traduction et d’Interprétation
des universités publiques de la région de Valence

Aux mois de janvier et février 2007 se sont déroulées deux réunions constitutives de la revue MonTi auxquelles ont participé les représentants des Départements de Traduction et d’Interprétation de l’Université d’Alicante, de Traduction et de Communication de l’Université Jaume I ainsi que des Départements de Philologie Française et Italienne, de Philologie Anglaise et Allemande et de Théorie des Langages et des Sciences de la Communication de l’Université de Valence. La déclaration et les accords ci-dessous ont été adoptés lors de ces réunions. Par la suite ils ont été ratifiés par leurs centres respectifs. Ces accords, en même temps que quelque petite modification dérivée des ajustements nécessaires pour le fonctionnement optime de la revue, sont les suivants :

Déclaration d’intentions

MonTI est une revue universitaire à caractère international créée et éditée par les universités publiques de la région de Valence disposant de la filière de Traduction et d'Interprétation (Université d'Alicante, Université Jaume I de Castellón et Université de Valence). Notre revue vise notamment à analyser en profondeur les questions ayant trait à notre interdiscipline à travers des monographies se caractérisant par la rigueur scientifique, le débat et la pluralité.

Actuellement il existe déjà de nombreuses revues universitaires de Traduction et d’Interprétation éditées par des universités espagnoles et étrangères. C'est pourquoi nous visons à ce que la nôtre, une nouvelle venue, occupe un espace différent, en cherchant toujours la rigueur lui permettant d'atteindre un niveau de qualité remarquable. Les revues existantes étant pour la plupart des miscellanées, nous avons choisi dans notre cas de suivre une démarche différente. À savoir, une publication spécialisée qui nous permettrait de présenter au public une personnalité propre et facilement identifiable. Il semble également évident que l’intervention des professeurs ainsi que des doctorants des universités concernées devrait être limitée dans chaque nouveau numéro afin d’éviter une utilisation locale de la revue pouvant entraîner une perte de prestige de celle-ci. Bien au contraire, nous considérons que si nous profitons de l’interaction académique globale grandissante, des potentialités multilingues de notre domaine de recherche et des virtualités des technologies de l’information et de la communication, notre revue pourra viser à un important degré d'impact international.

La philosophie et les objectifs décrits ont guidé à tout moment la mise en place des accords suivants, lesquels régiront le fonctionnement et la politique éditoriale de la revue.

I. NATURE DE LA REVUE

I.1. Les professeurs et chercheurs en traduction et interprétation des Universités Jaume I de Castellón, de Valence et d’Alicante nous souhaitons de publier une revue de haut niveau scientifique axée sur notre discipline. Pour cela nous considérons qu’il est indispensable de remplir les critères de qualité concernant les revues universitaires établis par les index nationaux et internationaux de plus grand prestige. Bien entendu, nous voulons que la revue connaisse une répercussion internationale, étant donné la nature multilingue et multiculturelle de notre discipline.

I.2. Dans le but de nous différencier face à la majorité des revues existantes et aspirant à une plus grande profondeur scientifique et à la promotion d’un débat universitaire entre chercheurs, la revue sera constituée de monographies d’un seul volume annuel d’un maximum de 400 pages à paraître au printemps.

I.3. La revue s’appellera MonTI, sigle qui possède une intéressante virtualité multilingue : Monografías de Traducción e Interpretación, Monografies de Traducció i Interpretació, Monographs in Translation and Interpreting, Monographies de Traduction et d’Interprétation, Monographien zur Translation, Monografie di Traduzione e Interpretazione.

I.4. Nous prétendons profiter aussi bien du prestige de l'édition imprimée que des potentialités de la diffusion électronique pour chaque numéro grâce à une édition imprimée suivie après un an d’une seconde édition accessible gratuitement sur Internet. D’autre part, les index tout comme les résumés et les mots-clefs apparaîtront de façon simultanée dans l’édition imprimée et dans l’édition électronique afin de favoriser leur diffusion.

I.5. Langues de publication. À ce sujet nous essayons de conjuguer les critères suivants: la promotion scientifique des langues officielles de notre Région, la possibilité de trouver des évaluateurs crédibles pour l’évaluation des articles proposés, la recherche de répercussion internationale pour la revue et le respect des critères de qualité exigibles pour ce type de publications. Par conséquent nous proposons:

         Pour les raisons énumérées ci-dessus ainsi que pour d’évidentes raisons économiques et d’espace, les articles de l’édition imprimée seront soumis à plus de contraintes quant à la pluralité linguistique et pourront être publiés en version monolingue dans n’importe quelle langue C, B et A proposée par le cursus de Traduction et d’Interprétation: allemand, espagnol, catalan, français, anglais ou italien.

         Les résumés, les sommaires, les titres d’articles et les mots-clefs de l’édition imprimée devront toujours être traduits en anglais (respectant ainsi les normes de qualité habituelles) et également dans la langue de publication de l’article en question (promouvant ainsi la démocratie linguistique).

         Dans la version électronique diffusée sur Internet, où ni les restrictions économiques ni d'espace n'existent, nous tâcherons d’allier une importante démocratie linguistique et la plus grande diffusion possible grâce à la publication des articles en version bilingue: n’importe quelle langue souhaitée par l'auteur de l’article ainsi qu’une traduction en anglais.

I.6. Éditeurs. Nous essaierons que l’édition repose totalement ou partiellement sur un éditeur de prestige, reconnu et externe à nos trois universités. Dans tous les cas, la coédition entre professeurs  des trois universités et du reste du monde sera favorisée.

I.7. Auteur. Conformément aux normes de qualité admises au niveau international, un minimum de 75% des auteurs de la revue seront externes à nos universités.

I.8. Une indexation progressive de la revue dans les bases de données internationales spécialisées sera mise en place.

II. ORGANISATION INTERNE

II.1. Comité de rédaction. Il sera formé de deux membres provenant de chaque université et seront mandatés pour quatre ans. Afin de promouvoir l’ouverture scientifique, quatre membres additionnels externes de nos universités prendront place dans ce comité, parmi lesquels au moins un devra travailler dans un centre non espagnol. Chaque université fondatrice renouvellera tous les deux ans l’un de ses membres appartenant au comité (même si chaque université peut décider que la même personne peut continuer à en faire partie), de telle sorte qu’il y ait toujours au moins trois membres du comité de rédaction ayant de l’expérience dans la gestion d’une revue de qualité. Le directeur et le secrétaire ne pourront pas être remplacés avant la fin de leurs mandats respectifs. Tous les membres du comité de rédaction doivent être des professeurs ou des chercheurs accrédités en traduction ou en interprétation.

II.2. Le comité de rédaction sera formé d’un directeur, d’un secrétaire et de quatre membres.

II.3. Afin qu’un membre puisse être nommé directeur, son université devra contribuer de façon proportionnelle au soutien économique de la revue. Le comité de rédaction nommera le secrétaire, qui normalement deviendra le directeur après un mandat de deux ans et après avoir été approuvé par ce même comité de rédaction. Si le secrétaire ne remplit pas la condition de financement par son université ou s’il n’est pas en mesure d’accepter le poste ou si le comité de rédaction ne l’approuve pas, ce même comité désignera directement un autre membre qui remplisse toutes les conditions. Dans tous les cas, aussi bien le directeur que le secrétaire seront renouvelés tous les deux ans, tout en sachant que la politique habituelle de la revue sera la suivante: que le secrétaire devienne directeur dans le but de garantir l'expérience de ce dernier en matière de gestion de revue.

II.4. Le directeur se charge de représenter la revue (par conséquent, des décisions quotidiennes, de la correspondance avec les auteurs et les correcteurs/réviseurs, ainsi que des relations avec les autorités universitaires), de convoquer les réunions du comité de rédaction (au moins une par numéro) et de fixer l’ordre du jour de celles-ci. Le secrétaire se charge des procès-verbaux des réunions du comité de rédaction, des certificats pour les auteurs, des échanges avec d’autres revues, ainsi que des relations avec l’imprimerie et avec les services de publication. Ils pourront ensemble et à tout moment décider de la répartition de ce type de tâches entre eux ou la délégation de l’une d'entre elles à un autre membre du comité de rédaction.

II.5. Les décisions substantielles (notamment la nomination du secrétaire et du directeur, la nomination des membres externes du comité de rédaction, des membres du comité scientifique et du comité d’évaluation, le thème sur lequel portera chaque numéro monographique et le ou les éditeurs de celui-ci) se prendront toujours de façon concertée et à la majorité du comité de rédaction.

II.6. Le quorum minimum pour la prise de décisions du comité de rédaction sera de quatre membres. Le vote pourra être délégué par écrit à tout autre membre du comité de rédaction et il comptera comme un membre de plus au regard du quorum.

II.7. Afin de remplir sa tâche scientifique le mieux possible, le comité de rédaction possédera une autonomie totale en ce qui concerne la prise de décision relative à la publication, aux nominations et au fonctionnement interne (aucune université n’aura rien à ratifier quant au contenu, aux éditeurs, au fonctionnement habituel ou aux nominations de la revue, à l’exception de possibles changements substantiels relatifs à sa nature ou au régime général d’organisation interne proposé ici).

II.8. Système de sélection d’articles: chaque article sera révisé par deux chercheurs accrédités moyennant une procédure de double anonymat (de sorte que le réviseur ne connaisse pas l’auteur ni vice-versa). En cas de partage, les éditeurs du numéro seront les responsables de la décision finale.

II.9. Pour ce qui relève de la révision des articles, un comité d’évaluation large et flexible composé d’arbitres ayant de l’expérience dans le domaine de la recherche sera nommé. Les membres du comité d’évaluation seront nommés et renouvelés par le comité de rédaction. Si un arbitre propose un article pour être publié dans un numéro concret, il sera exempt de tâches de révision dans le dit numéro.

II.10. Conformément aux normes de qualité habituelles, la revue s’engage à informer les auteurs en cas de rejet d'un article, et ce de façon raisonnée.

II.11. Outre le comité d’évaluation, le comité de rédaction nommera un comité scientifique formé par des professionnels et des chercheurs reconnus qui aura pour but d’orienter la politique éditoriale et de la soumettre à évaluation et à audit. Nous pensons qu’un comité scientifique restreint et prestigieux est préférable. Conformément aux normes de qualité habituelles, aucun membre du comité scientifique ne pourra faire partie de nos trois universités.

Departament de Traducció i Interpretació / Departamento de Traducción e Interpretación


Universidad de Alicante
Carretera de San Vicente del Raspeig s/n
03690 San Vicente del Raspeig
Alicante (Spain)

Tel: (+34) 96 590 9848

Fax: (+34) 96 590 9847

Para más información: informacio@ua.es, y para temas relacionados con este servidor Web: webmaster@ua.es

Carretera San Vicente del Raspeig s/n - 03690 San Vicente del Raspeig - Alicante - Tel. 96 590 3400 - Fax 96 590 3464